Comment soulager l'insuffisance veineuse chronique 

14/07/2018

L'insuffisance veineuse chronique est une pathologie très fréquente, qui touche plus les femmes que les hommes et qui est pénible à vivre au quotidien. L'insuffisance veineuse chronique est une mauvaise circulation dans les veines (principalement celles des pieds et des jambes) qui entraine une stase veineuse. Le sang reste localisé au même endroit dans la veine trop longtemps, s'accumule et abîme les veines et les valvules.

Les veines ramènent le sang au coeur. Elles sont plus fines et plus souples que les artères et doivent lutter contre une contrainte de taille : la gravité. Leur paroi comprend trois tuniques : l'intima, la média et l'adventice. Dans les membres, il y a deux veines profondes pour une artère. Les veines présentent des valvules destinées à empêcher le reflux sang et favoriser sa progression vers le coeur. Le sang doit donc remonter tout notre corps. La tonicité et la bonne santé de ces valvulves sont donc primordiales à la bonne circulation du sang. Les veines véhiculent le sang pauvre en oxygène des tissus vers le coeur droit.

Des jambes douloureuses et bleutées ?


Petit rappel d'anatomie pour mieux comprendre sa circulation sanguine :

Les veines ramènent le sang au coeur. Elles sont plus fines et plus souples que les artères et doivent lutter contre une contrainte de taille : la gravité. Leur paroi comprend trois tuniques : l'intima, la média et l'adventice. Dans les membres, il y a deux veines profondes pour une artère. Les veines présentent des valvules destinées à empêcher le reflux sang et favoriser sa progression vers le coeur. Le sang doit donc remonter tout notre corps. La tonicité et la bonne santé de ces valvules sont donc primordiales à la bonne circulation du sang. Les veines véhiculent le sang pauvre en oxygène des tissus vers le coeur droit.

Les valvulves anti-reflux empêchent le sang rempli de déchets de redescendre


Le système veineux dit "de la grande circulation" est un système à basse pression c'est à dire que le retour veineux est assuré par l'activité musculaire des membres et des abdominaux. (d'où l'importance de l'activité physique). Il dépend également de la respiration et de l'activité cardiaque.


Comment je sais que je souffre d'insuffisance veineuse ?

Les jambes sont chaudes, gonflées, douloureuses. La peau peut devenir cartonnée et rouge à cause du manque de circulation et de la stase veineuse.


Pourquoi je souffre d'insuffisance veineuse chronique ?

Maladie Post-phlébitique

Cette maladie est dite principalement post-phlébitique, c'est à dire qu'elle se déclare souvent après une phlébite. La phlébite, c'est quand une veine de la jambe se bouche suite à l'apparition d'un caillot de sang qui bloque les valvules et obstrue la lumière de la veine. La phlébite détruit les valvules c'est pourquoi elle laisse place sur le long terme à une insuffisance veineuse chronique.

Apparition progressive

Mais l'insuffisance veineuse chronique ne se déclare pas systématiquement après une phlébite, elle peut apparaître progressivement. Certains terrains sont prédisposants et parfois l'insuffisance veineuse chronique est simplement héréditaire. Le mode de vie est important pour une bonne circulation veineuse : un excès d'alcool, de graisse, un manque d'activité physique et voilà que les conduits veineux se détériorent et que le sang ne remonte plus. Généralement les signes sont rapidement visibles sur la peau et une sensation de lourdeur dans la jambe se fait ressentir.

Quels sont les mécanismes physiologiques qui favorisent le retour veineux ?

Retour veineux au niveau des pieds

- Retour veineux au niveau du pied : La semelle plantaire de Lejars : Le derme des pieds est d'une richesse immense en vaisseaux. Dans la phase de déroulement du pas, on vient écraser ce réseau composé d'une multitude de petites veines et de petits capillaires ce qui chasse le sang dans la jambe. Comme la marche est une succession de phases sur un pied, quand le pied ne se trouve pas au sol, il se remplit de sang grâce à la gravité puis le sang est chassé quand le pied se pose au sol. Ce réseau veineux dense sous les pieds est appelé semelle plantaire de Lejars. On comprends aisément l'importance de ne pas rester trop longtemps assis et de mettre notre corps en mouvement. Voilà aussi une des raisons pour lesquelles la marche est excellente pour la santé.

Retour veineux grâce aux muscles


Avoir de belles tablettes de chocolat ne sert pas qu'à faire joli! Le mouvement des muscles abdominaux participe également au retour veineux car en se contractant, ils chassent le sang vers le cœur droit. La respiration quant à elle, entraine des mouvements de la cage thoracique et attire le sang de l'abdomen et des membres inférieurs dans le thorax.

Les muscles des membres inférieurs, et principalement ceux des jambes jouent un rôle majeur dans le bon retour veineux. En se contractant lors de la marche, ils vont comprimer les veines profondes, chassant le sang vers le haut.
Un bon tonus musculaire = Bonne circulation du sang.

Retour veineux grâce à la pression des capillaires

Le capillaire est un petit vaisseau qui assure les échanges entre le sang et la cellule. Ils sont très nombreux et très fins et permettent de fermer le réseau veineux. Ils apportent tout ce dont nos tissus et nos organes ont besoin : sucres, nutriments, oxygène... Petits mais utiles ! Dans ces capillaires, la pression est peu élevée. La pression hydrostatique fait sortir le "sang" (mais sans ces éléments figurés et sans certaines protéines) du capillaire vers les espaces interstitiels. Les espaces interstitiels séparent le capillaire de la cellule. Ces vaisseaux sont adaptables en fonction de la pression à l'intérieur. Ils peuvent diminuer leur calibre en fonction de l'augmentation de cette pression hydrostatique.

Retour veineux grâce aux valvules anti-reflux

Des valvules en bonnes santé permettent à votre sang de ne pas redescendre entre deux contractions, sous l'effet de la gravité.
Rappel :

Le sang doit donc remonter tout notre corps. La tonicité et la bonne santé de ces valvules sont donc primordiales à la bonne circulation du sang. Les veines véhiculent le sang pauvre en oxygène des tissus vers le cœur droit.

Les valvules des veines sont des membranes souples essentielles qui permettent au sang de remonter vers le cœur, en dépit de la gravité

Quelques solutions pour vous soulager

L'insuffisance veineuse est une maladie chronique, il faut donc s'attaquer à son hygiène de vie et faire les changements nécessaires pour aller mieux au quotidien, c'est un travail de longue haleine !

Bas de contention

Il faut des veines solides et élastiques. Malheureusement plus le temps passe, plus les veines sont fatiguées de cette lutte constante. Elles se détendent, gonflent et perdent leur élasticité. Pour remédier à ce problème, les praticiens de santé peuvent vous prescrire des bas de contention.

Le bas de contention est tricoté dans une matière élastique, il exerce une pression plus forte en bas qu'en haut (compression dégressive) qui permet de stimuler les veines et d'aider au bon fonctionnement des valvulves anti-reflux.

Les bas de contention sont classés selon 3 grades en fonction du degré de compression exercé, rapprochez-vous de votre médecin ou d'un phlébologue pour déterminer ceux qui conviendront le mieux.

Attention à ne pas en porter trop tôt ni trop jeune. Les bas de contention ont tendance à rendre les veines un peu fainéantes. Attention également aux coutures, ce sont des dipositifs extremment serrés qui nécessitent une attention particulière lors de l'enfilage. Si vous les mettez mal, vous risquez de vous faire plus de mal que de bien en comprimant la circulation du sang au niveau des extrémités du bas. Préférez les bas ouverts au niveau des orteils, les coutures à cet endroit peuvent créer des conflits avec les ongles ou former de petits cors très douloureux !

Veinotoniques et massages

Certains médicaments comme DAFLON, CYCLO3 ou GINKOR sont réputés pour favoriser la vivacité de la circulation.Ils peuvent se prendre sous plusieurs formes. La forme orale est comme toujours à utiliser en dernier recours ( possibilités de problèmes digestifs ). Des gels sont également disponibles sur le marché. Celui que j'utilise en cabinet est le gel GINKOR FORT, je l'applique par massage toujours dans le sens du bas vers le haut, il est agréable car on ressent une certaine fraicheur et une certaine légéreté dans les jambes après son utilisation. Les compléments alimentaires à base de Ginko Biloba sont conseillés.

Les veinotoniques locaux sont mille fois plus efficaces accompagnés d'un bon massage tonique. Partez de vos pieds, de vos chevilles et remonter toujours dans le sens du bas vers le haut pour aider le sang à remonter vers le coeur. 10 minutes le soir suffisent pour voir une vraie amélioration des sensations de jambes lourdes. Et le résultat est immédiat, les signes visibles de l'insuffissance veineuse diminuent à vue d'oeil lors du massage. Bien sûr comme toute pratique en matière de santé, la régularité est la clé. Il vaut mieux se masser 10 minutes tous les jours que deux heures le dimanche.

Au Quotidien

Le jet d'eau froide

Je ne vous dis pas de vous doucher entièrement à l'eau froide pendant les jours d'hiver. Un simple petit jet d'eau froide à la fin du bain ou de la douche relance efficacement et de manière tout à fait naturelle la circulation sanguine. Cela tonifie vos veines et en plus vous donne une belle peau. C'est excellent pour la cellulite. Que de bénéfices ! On évite donc les bains chauds prolongés et le chauffage au sol si on ne veut pas se retrouver avec des poteaux douloureux à la place des jambes.

Éviter les vêtements serres

Les vêtements serrés sont une véritable catastrophe pour notre corps. Ils bloquent la bonne circulation du sang, favorisent les caillots sanguins mais pas que... Les vêtements serrés bloquent également la lymphe, ce liquide qui nous sert à éliminer la plupart de nos toxines et de nos déchets. Ces déchets se retrouvent coincés et stagnes. On grossit, on gonfle, on s'empoissonne avec nos propres détrituts.

Faites un cadeau à votre corps, on peut être élégamment habillé tout en portant des vêtements confortables et bon pour notre santé. C'est vraiment un point important.

Marchez

Ainsi on utilise pleinement sa semelle de Lejars et on propulse le sang du bas vers le haut. Rien de mieux pour un système veineux et en bonne santé. La marche à de multiples bienfaits pour la santé et pour le psychisme, pourquoi ne pas en profiter pleinement ?

Musclez vous

Se muscler (abdominaux principalement) va aider à propulser le sang dans tout l'abdomen. Moins de fatigue, Plus de tonus et une meilleure clarté d'esprit à la clé car vous serez plus oxygénée et moins remplis de déchets !

Respirez

On l'oublie souvent, mais la respiration est un puissant outil de guérison, bien des troubles apparaissent lorsque l'on respire mal.
Et respirer, cela s’apprend. Plusieurs techniques existent notamment dans le domaines du yoga : respirations globales, yogiques, ventrales... A vous de trouver celle qui vous fait du bien.

Surélevez les pieds du lit

Une astuce vieille comme le monde qui a fait ses preuves et qui n'est plus à présenter : Placez deux cales de même hauteur sous les pieds de votre lit au niveau de vos pieds et cela permettra au sang de s'écouler plus facilement vers le haut de votre corps. Vous lui épargnez ainsi de sacrés efforts et préservez la bonne santé de votre réseau veineux.

Les complications 

Les complications de l'insuffisance chroniques peuvent être handicapantes.

La Phlébite

Thrombose veineuse du membre inférieur.

Le sang s'agglutine au niveau d'une valvule des veines profondes (Phlébite) ou d'une veine superficielle (Para-Phlébite) et vient obstruer la veine. On pourrait comparer le mécanisme de la phlébite à un bouchon de la circulation routière : à un endroit, on ne sait pas pourquoi, ça bouchonne et ça s’agglutine. Et ça provoque une accumulation de déchets.

Cette agglutination entraîne l'augmentation du calibre de la veine, qui se déforme, se fragilise à cause de la formation d'un caillot de sang. Il est possible que ce caillot migre de la veine et remonte dans les poumons, dans ce cas il entraine une complication très grave : l'embolie pulmonaire. Le caillot obstrue maintenant les poumons et empêche les poumons de distribuer l'oxygène. On meurt d'asphyxie. (C'est gai)

Les troubles trophiques et l'ulcère variqueux

La télangiectasie est le premier signe de problèmes cutanés associé à l'insuffisance veineuse chronique. C'est la sonnette d'alarme : si vous commencez à constater la présence de petits cordons foncés à la surface de la peau, qui disparaissent quand vous appuyez dessus, il est temps de prendre des mesures pour améliorer et faciliter votre circulation sanguine. Elles se transforment progressivement en varices.
Ensuite les troubles cutanés deviennent de plus en plus graves, la peau devient cartonnée, car les veines abîmées laissent échapper des globules qui viennent colorer la peau. Le corps essaye alors de réparer les veines, sans succès. C'est le mécanisme de l'inflammation chronique . La peau devient fragile, et étouffe sous l'accumulation de déchets et la faiblesse des veines. Elle risque de s'ouvrir et de ne plus cicatriser : c'est l'ulcère variqueux.

Prenons soin de nos jambes